Plafond en plâtre

 

Réaliser un plafond en plâtre

Issu du gypse, une roche minérale naturelle, le plâtre est aujourd'hui très utilisé dans la construction et la conception de plafonds répondant aux exigences actuelles. Utilisé sous forme de plaques de plâtre, celui ci peut être intégré à tous types de bâtiments neufs ou en rénovations.

Le plafond en plâtre : un gage de qualité

Réaliser un plafond en plâtre pour son logement améliore le confort et la qualité du cadre de vie d'une construction. Ce n'est pas un hasard si les plaques de plâtre sont utilsées dans les établissment publiques comme les hôpitaux ou les cinemas. En effet, la construction d'un plafond en plaque de plâtre offre un confort à la fois acoustique, thermique, olfactif et sanitaire à l'habitation.

- Confort thermique : lorsqu'il est associé à un isolant de qualité comme la laine minérale, un plafond en plâtre contribue largement à réguler la trempérature d'une construction et à réduire ses déperditions de chaleur.

- Confort acoustique : un plafond en plaque de plâtre permet de réduire les bruits d'impact et aériens ( chocs, télévision, circulation routière...)

- Confort olfactif et sanitaire : les plaques et produits associés pour réaliser un plafond en plâtre sont neutres et ne dégagent aucune odeur. De plus la radiocativité est insignifiante et la plaque de plâtre permet d'empécher la formation de micros organismes (lorsque le bâtiment est convenablement chauffé et ventilé).

Le plafond en plâtre : un atout pour la protection de l'environnement

La conception d'un plafond en plaque de plâtre s'inscrit dans une perspective de construction minimisant l'impact sur l'environnement : la démarche HQE. Grâce à ses qualités, la plaque de plâtre a trouvé sa place dans tout projet s'inscrivant dans cette démarche. Ces dernières, permettant de réaliser un plafond en plâtre, font l'objet d'une analyse de cycle de vie décrite dans les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDE&S).

Poser un plafond en plaque de plâtre : les étapes à suivre

- Dans un premier temps, fixer une ossature (générallement métallique et composée de suspentes et fourrures) sur votre support.

- Avant la pose des plaques de plâtre, poser l'isolant de façon jointive.

- Ensuite, positionner les plaques de plâtre perpendiculairement aux fourrures. Installer les renforts nécessaires pour les trémies et les charges suspendues de plus de 2kg.

- Attention : ne jamais marcher sur les ossatures et sur les plaques formant le plafond plâtre.

- Enfin, traiter l'étanchéité à l'aire à la périphérie du plafond plâtre, à l'aide de bandes papier et d'enduit pour les cueillies.


Pour en savoir plus sur les plafonds en platre et les plaques de platre :

 

plâtre - plaque de plâtre - gypse - carreaux de plâtre - plâtrier plaquiste - enduit plâtre - cloison en placo - plafond plâtre - fabrication du plâtre - norme HQE - BA 13 - plaquiste - en savoir plus sur le gypse

 

Tout savoir sur les plafonds en plâtre avec le Syndicat National des Industries du Plâtre